MENUISERIE TECHNIQUE DE POSE

Pose de cuisines

Objectifs : 

  • Devenir Efficient sur la réalisation d’une installation de cuisine

  • Connaitre les normes, les outils, process et les techniques optimisées de pose et travaux annexes.

Public

  • Poseur de cuisine tout niveau, monteur de meubles.

Durée

  • 35 Heures

Tarif

  • 40 € Ht/heure

Méthodes & Outils 

  • Apports théoriques et pratique en situation réelle.

Prérequis

  • aucun

Moyens

  • Support pédagogique numérique et/ou papier, vidéoprojecteur , atelier de pratique sur chantier

Délais d'accès

  • 1 mois entre la date de demande et le début de la formation

Validation

  • Evaluation du stagiaire par le formateur sous forme de grille de compétences, attestation de suivi de formation

Contenu de formation

  • Jour 1

  • Introduction

  • Echanges sur les expériences, provenances et attente de chacun

  • Connaissances du niveau des candidats (questionnaire sur les acquis du métier de poseur)

  • Le métier d’installateur de cuisine – maitrise – expertise

  • Règles de base, objectif, attitude, précautions

  • La démarche qualité

  • Rappels de la norme DTU montage de cuisine

  • Définition de la qualité, des non conformités, gestions des actions préventives et correctives, amélioration continue

  • Qualité – Opérationnel

  • Importance des documents administratifs, documents de suivi

  • Contrôle qualité

  • La satisfaction client et qualité perçue

  • Evaluation des risques

  • Rappels des risques du métier/document unique/EPI

  • Précaution avec les machines, entretien

  • Sensibilisation aux gestes et postures et rangement de son lieu de travail

  •  

  • Les obligations légales et informations

  • Enregistrement carte d’artisan ou registre Kbis

  • Assurance décennale et responsabilités civile

  • Obligations sociales et fiscales

  • La non dépendance économique

  • La sous-traitance, contrat et obligations

  • JOUR 2

  • Connaitre le fonctionnement général de l’organisation d’un chantier

  • Process général, étapes clés

  • Connaitre tous les documents opérationnels

  • Lecture et connaissance de devis, listing des meubles, plan technique, rapport de pré-visite

  • Faire une réception d’intervention

  • Faire une déclaration d’anomalie

  • Décharge client

  • Le marché

  • Connaitre les spécificités des enseignes (exigences de qualité et administratif)

  • Connaitre les différents produits du marché

  • Le savoir être

  • Relationnel client et partenaire

  • L’image du professionnel et de la communication

  • Matériel

  • Rappels sur les outils/machines : caractéristiques, utilisation, entretien

  • Caisse à outil : visseuse, défonçeuse, perforateur, scie circulaire

  • Astuces techniques

  • Ateliers pratiques

  • Rappel des fondamentaux

  • Montage de meubles et fixations

  • Mise en place de plinthe

  • Joints

  • Découpe de plan de travail

  • Découpe spéciale (laser, scie circulaire, crédences, etc…)

  • Travaux annexes à la pose de cuisine -Electricité, plomberie

  • Raccordement

  • Mise en place de prise de courant

  • Mise en place de luminaires

  • Premières notions en habilitation électrique

  • JOUR 3 et 4 et 5

  • Mise en situation – installation d’une cuisine en atelier ou sur chantier

  • Accompagnement sur une pose de cuisine en situation réelle.

  • (chantier sans dépose de cuisine existante, petite cuisine dont le montage est possible en 1 jour)

  • Le formateur réalise la prestation de pose de cuisine, les stagiaires y assistent et y participent.

  • Accueil et contact avec le client

  • Découverte de la cuisine (lecture de plan, rapport de pré-visite, listing des meubles, préparation du poste de travail et équipement).

  • Réalisation de l’installation de cuisine : les différentes étapes de pose dans l’ordre chronologique, finitions.

  • Sensibilisation aux détails

  • Repli de chantier : test de fonctionnalité, nettoyage

  • Rappel des astuces en pratique, des infos sur la relation et conseil client

  • Point sur les questions/réponses (tout au long de la journée, échange collaboratif)

  • Techniques de perfectionnement – optimisation du temps

  • Partage du process et procédures permettant de réaliser la prestation en un temps optimisé pour un travail efficient

  • Bilan

  • Contrôle du chantier

  • Enquête de satisfaction, réception d’intervention

  • Contrôle des documents administratifs

  • Bilan des points forts et points faibles décelés suite au chantier